Retrouver sa paix intérieure - becup

Retrouver sa paix intérieure

 In blog

Maîtriser le yoyo des émotions, c’est possible. 10 pistes à suivre pour gagner en sérénité.

Parce nous sommes plus fragiles émotionnellement à certains moments du cycle, nous prenons facilement conscience du lien entre l’esprit et le corps. C’est donc sur ces deux tableaux qu’il faut jouer afin de mieux réguler nos humeurs, limiter les temps en descente et profiter des envolées positives.

En prenant soin de son corps

* Savourer les moments off

Moins de travail que prévu, salle de sport fermée, une soirée annulée, des règles trop abondantes pour faire l’amour un soir… Qu’à cela ne tienne, il faut en profiter pour se relaxer sans culpabiliser, et faire le plein d’énergie. D’autant qu’il se passe plein de choses pendant ces moments de pause où nous avons l’impression de ne rien faire. Nous rechargeons nos batteries, notre imagination gambade pour avoir de nouvelles idées et de nouvelles envies.

* Stimuler les points relaxants

Chez vous après une douche, faites éventuellement un bain de pied frais décongestionnant divinement détendant et massez la plante des pieds avec le pouce. Partez de la zone entre chaque orteil et glissez vers les talons. Au bureau, discrètement, massez le muscle de la main situé dans le creux entre le pouce et l’index. Sur la tête, ciblez le point au sommet du crâne et faites des pressions circulaires. Détente assurée.

* Mieux manger

C’est dans les moments de speed et de stress que nous sommes le plus tentées de grignoter, et bien souvent ces douceurs un peu trop grasses, trop sucrées ou trop salées aggravent les phénomènes inflammatoires et nuisent à notre humeur. Soignez plutôt vos repas avec des produits frais, non transformés et en mangeant ni trop, ni trop peu.

* Bougez plus

Raplapla ? Cela va de pair avec la baisse de moral. Il faut parfois faire un petit effort pour rejoindre la salle de sport et permettre à notre organisme de retrouver une bonne sécrétion d’endorphines due à l’effort, qui nous fait autant de bien moralement que physiquement.

* Dormir à poings fermés

On dort mieux en mangeant mieux, en évitant tout alcool et en ayant une activité physique suffisante dans la journée, c’est bien connu. Encore faut-il respecter son rythme et avoir de la régularité. Une soirée qui se prolonge de temps en temps, c’est très bien, mais plusieurs dans la semaine, c’est moins gérable et la journée du lendemain est gâchée.

En prenant soin de sa tête

* Mettons la pédale douce

Le stress nous pousse parfois à dresser des listes de choses à faire la veille pour le lendemain, de peur d’oublier un rendez-vous, un appel important, un courrier à envoyer, une course… Et qui sait, nous nous en imposons beaucoup aussi. Reprenons notre liste à tête reposée et tentons d’éliminer un quart des points notés. Nous allons bien trouver ce qui est le moins urgent pour éviter de courir.

* Dressons la liste de nos (vraies) envies

Qu’est-ce qui nous ferait vraiment plaisir et nous apporterait le plus de joie dans le temps ? On est d’abord tenté d’inscrire ses petites envies matérielles à assouvir lors d’une séance shopping, mais à y réfléchir ce n’est pas ce qui offre le plus de contentement dans la durée. Renouer avec un ami, sortir plus, se lancer dans une activité qui nous tente depuis longtemps… Rien que d’y penser, on fait le plein d’énergie positive pour se lancer bientôt.

* Soyons bienveillante avec nous-mêmes

Essayons d’arrêter de nous dire « je suis bête », « je suis nulle », « je n’y arrive pas »… On se le dit sans y penser, souvent pour de petites choses, mais à force, cela n’a rien d’insignifiant et cette petite musique intérieure nous mine. Stop, on change de registre. Et ce n’est pas si facile au début. A la place, repassons-nous mentalement la liste de nos talents en tachant de l’allonger un peu. En cherchant bien, on trouve !

* Faire le bilan positif de chaque journée

Avant de nous endormir, repensons aux meilleurs moments vécus des dernières 24h, ceux qui nous ont fait rire, ceux qui nous ont émues et valorisées… De quoi finir sur une note positive en bloquant la machine à soucis.

* Apprenons à remercier

Repérons toutes les personnes qui nous ont fait du bien, en nous rendant de petits services, ou en changeant parfois le cours de la journée, voire de la vie. D’une manière ou d’une autre, il est bon de trouver le moyen de leur dire merci. Cela pourrait nous faire encore plus de bien qu’à eux.

Articles récents

Laisser un commentaire

Contact Us

We're not around right now. But you can send us an email and we'll get back to you, asap.

Pas lisible ? Changer texte captcha txt

Start typing and press Enter to search