Mon ventre, ma victoire - becup

Mon ventre, ma victoire

Plus rond, plus dur et tendu, plus douloureux : notre ventre est déclaré zone sensible pendant les règles. Comment se réconcilier avec lui.

La hausse du taux de progestérone en deuxième partie de cycle menstruel peut expliquer le gonflement du ventre comme les contractions utérines. L’éventuelle rétention d’eau n’arrange rien. Ce n’est que passager, les symptômes disparaissent vite quand les œstrogènes commencent à reprendre le dessus. Mais ce phénomène est mal vécu par beaucoup de femmes qui se sentent mal avec un ventre gonflé. Heureusement, il existe des solutions : une alimentation étudiée, de bons gestes, voire une prise en charge médicale adaptée le cas échéant.

 

La bonne assiette

Commencez par éviter les aliments qui favorisent la rétention d’eau et l’inflammation (trop salés, trop sucrés et raffinés). Certaines se sentent aussi plus légères en limitant les produits contenant du gluten (la baguette de pain classique, la pizza, les pâtes à la farine de blé…). Et si vous avez tendance à être particulièrement ballonnée pendant cette période, évitez les légumes secs, et préférez les fruits et légumes cuits.

Enfin, ayez la main légère sur les portions pour ne pas sortir de table avec une sensation de distension abdominale, ce n’est pas le moment.

 

Combattre le grignotage

Pour que le gonflement du ventre ne corresponde pas à une réelle prise de poids régulière de cycle en cycle, il faut éviter le craquer trop souvent sur le carré de chocolat, quelques amandes, des biscuits…, entre les repas. Alors même que la période des règles est justement le moment où nous avons le plus besoin de petites douceurs ! Afin de limiter cette envie, pensez à consommer suffisamment de sucres lents au moment des repas (riz complet, pain complet…). Vous serez plus longtemps rassasiée.

 

Bien boire, et surtout entre les repas

 

Boire, c’est aussi très important pour faciliter le drainage. Mais encore faut-il éviter les boissons sucrées et les eaux minérales trop salées. Mieux aussi : boire davantage entre les repas plutôt que pendant, afin de ne pas se sentir gonflée. Et pour la même raison, on peut préférer la poêlée de légumes à la soupe bien liquide.

 

Des massages pour dégonfler

Ils procurent une détente profonde, mais ils peuvent aussi faciliter la digestion, favoriser le déstockage autour de la ceinture abdominale. Commencez par de larges caresses dans le sens des aiguilles d’une montre en insistant deux à trois minutes. Poursuivez en pétrissant la chair du bas ventre jusqu’au nombril et au niveau des hanches. Allongez-vous ensuite sur le dos, inspirez profondément et expirez en rentrant le ventre le plus possible pendant 3-4 secondes à chaque fois. Dans la même position, reprenez les massages circulaires.

 

Un autre contraceptif  ?

Si ces astuces ne s’avéraient pas suffisamment efficaces, vous pouvez aussi parlez de vos symptômes à votre gynécologue. Il peut étudier la possibilité de changer de contraceptif afin de jouer sur l’amplitude hormonale perturbatrice.

Laisser un commentaire